Gehe zu Inhalt
Belgian Disability Forum
Leider existiert diese Seite nicht auf Deutsch

Aujourd'hui, c'est la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Les filles et les femmes en situation de handicap sont d’abord des filles et des femmes ; 
il faut aussi les protéger contre les violences


La Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1993. Elle définit la violence à l'égard des femmes comme « tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ».

Pour rappel, la Belgique a ratifié la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) le 10 juillet 1985 et son protocole facultatif en 2004. Le BDF avec les conseils d’avis belges ont soumis des rapports alternatifs au Comité CEDAW en 2014 et 2019 pour dénoncer les situations de maltraitance et de violence que subissent les femmes et filles en situation de handicap. En effet, une étude flamande menée sur la période de 2016 à 2017 a révélé, au travers de témoignages, 152 cas de violence concernant, surtout, des femmes présentant un handicap physique. Dans 60 cas, les femmes interrogées n’ont pas souhaité répondre  ; ce qui pose cruellement la question de l’ampleur réelle du phénomène.

Également, la Belgique a ratifié le 14 mars 2016 la Convention d’Istanbul qui vise, entre autres, à protéger et à prévenir les femmes contre toutes les formes de violence - en ce compris domestique -, dans le but de poursuivre et d’éliminer ces actes de violence. En novembre 2019, le BDF a transmis une contribution au Comité GREVIO (organe spécialisé indépendant chargé de veiller à la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul). Le BDF a une nouvelle fois insisté pour que les femmes et filles en situation de handicap soient réellement prises en compte.

 

Désinscription newsletter BDF