skip to content
Belgian Disability Forum
Sorry this page does not exist in English

10/12/2020 - Journée internationale des droits de l’homme

Plaçons les personnes en situation de handicap au centre des préoccupations du monde de l’après-COVID 19 ! 


La Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre. La date a été choisie pour honorer l'adoption par l'Assemblée générale des Nations unies et de la proclamation le 10 décembre 1948 de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ce document proclame les droits inaliénables de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. Cette déclaration reconnait que les libertés et les droits fondamentaux sont inaliénables et s’appliquent également à tous, que nous sommes tous nés libres et égaux en dignité et en droits.

La Déclaration universelle des droits de l'homme est l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.


Thème 2020 : Reconstruire en mieux - Défendons les droits de l’homme

Le thème de la Journée des droits de l’homme de cette année est lié à la pandémie de COVID-19 et met l’accent sur la nécessité de reconstruire en mieux, en veillant à ce que les droits de l’homme soient au cœur des efforts de relèvement.

Les personnes en situation de handicap ont été particulièrement touchées par la crise ( voir notamment les avis 2020-08 et 2020-09 du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées ) . Le BDF  réaffirme l’importance des droits  des personnes en situation de handicap dans la reconstruction du monde auquel nous aspirons.


Les droits de l’homme, en particulier ceux des personnes en situation de handicap, doivent être au centre du monde d’après le COVID-19

La crise du COVID-19 a augmenté la pauvreté, en particulier chez les personnes en situation de handicap. Elle a aussi renforcé les inégalités déjà existantes : durant le confinement, l’accès aux soins de santé et aux services collectifs ont été réduits pour les personnes en situation de handicap et leurs familles. Lors du déconfinement, les personnes en situation de handicap vivant dans des structures collectives ont été avec les personnes âgées parmi les dernières à retrouver une liberté de se déplacer et à participer à la vie en société..

Il est temps que les mesures justes et durables, visant à combler ces inégalités et à faire progresser les droits de l’homme, soient prises. Pour le BDF, il s’agit de

  • Mettre fin à toute forme de discrimination :  L’égalité et la non-discrimination sont des exigences fondamentales pour la reconstruction du monde après cette pandémie.
  • Lutter contre les inégalités : Pour sortir de la crise, nous devons également nous attaquer à la pandémie des inégalités. Nous devons pour cela promouvoir et protéger les droits économiques, sociaux et culturels.
  • Encourager la participation et la solidarité : Des individus aux gouvernements, de la société civile et des communautés au secteur privé, chacun a un rôle à jouer dans la construction d’un monde d’après le COVID-19 qui soit meilleur pour les générations actuelles et futures. Nous devons faire en sorte que les voix des personnes en situation de handicap soient prises en compte dans les efforts de relèvement.
  • Promouvoir le développement durable : Nous avons besoin du développement durable, pour les peuples et pour la planète. Les droits de l’homme, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Accord de Paris constituent la pierre angulaire d’un relèvement qui ne doit laisser personne pour compte, en particulier les personnes en situation de handicap.