aller au contenu
Belgian Disability Forum

UNCRPD - Conférence annuelle des Etats Parties - New York du 13 au 15 juin 2017

La Belgique s’est engagée à améliorer la participation structurelle des personnes handicapées au processus de décision

 

Le BDF a participé à la 10ème Session de la Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies relative aux droits des Personnes handicapées, qui s’est déroulée au siège des Nations-Unies à New York du 13 au 15 juin 2017.

Le thème général de la Conférence des Etats-parties était : « La seconde décade de la CRPD : inclusion et participation complète des personnes handicapées et de leurs organisations représentatives dans l’implémentation de la Convention ».

La Belgique, par la voix de son Ambassadeur à l’ONU, a fait une déclaration importante dans le cadre du débat général.

Cette déclaration a été préparée en réunion Coormulti, aux Affaires étrangères, en présence de représentants de toutes les entités de notre Etat fédéral. Pour le BDF, qui avait été associé à une partie de ces discussions , il était essentiel que la déclaration souligne la situation réelle en Belgique par rapport aux exigences de participation de l’UNCRPD : les acquis mais aussi les défis devaient être clairement précisés.

C’est ainsi que le BDF a notamment rappelé que si certains conseils consultatifs exercent leur mission consultative de manière indépendante et proactive, ce n’est pas le cas partout ; certains conseils n’ont ni l’indépendance pour se saisir de problématiques qui les concernent, ni les moyens humains et financiers suffisants pour se structurer en organe consultatif actif ; et plus problématique encore, dans certaines entités du pays (Flandre, Communauté germanophone, Fédération Wallonie-Bruxelles), il n’existe tout simplement aucun conseil d’avis de personnes handicapées.

Le BDF a donc réussi à faire introduire dans le texte de la déclaration que les entités qui ne disposent pas encore de conseils d’avis progressent dans leur volonté d’en mettre un en place dans un cadre réglementaire, conforme au prescrit de la Convention tant en terme d’indépendance que de capacité d’initiative.

Le BDF poursuivra dans les prochains mois sa sensibilisation vers les entités qui ne respectent pas le prescrit de la Convention sur les droits des personnes handicapées, en dépit de la recommandation claire du Comité des experts : http://bdf.belgium.be/fr/th%C3%A9matiques/recommandations-onu.html