aller au contenu
Belgian Disability Forum

Objectifs de développement durable : un Rapport Volontaire National qui laisse les personnes handicapées sur le côté

Le 18/07/2017, la Belgique a présenté son Rapport Volontaire National (VNR) sur la mise en œuvre des Objectifs du développement Durable, devant l’ensemble des représentants des Etats membres de l’Organisation des Nations Unies. Le Belgian Disability Forum asbl (BDF) a pris connaissance du contenu de ce VNR et regrette le manque de prise en considération des réalités du handicap.

 

Un délai trop court

Le BDF a dû prendre connaissance du contenu du VNR belge dans un temps extrêmement court : le VNR belge a été publié le 20 juin 2017, avec un mois de retard, et les commentaires de la société civile devaient parvenir à l’ONU pour le 5 juillet 2017 au plus tard. Pour un rapport de 85 pages, en anglais, dans un pays qui compte 3 langues nationales, un tel délai revient à rendre la consultation de la société civile particulièrement difficile.

 

Le handicap présent de manière « cosmétique »

Le slogan des Objectifs de Développement durable est Leave no one behind qui se traduit en français par l’expression : « ne laisser personne de côté ».

A l’analyse du rapport de la Belgique, le BDF a bien dû constater que si des mots qui renvoient à la notion de handicap – personne handicapée, accessibilité, … - sont bien présents dans ce rapport, ils le sont de manière sporadique et ne sont pas le reflet réel de ce qui se fait et ne se fait pas en matière de handicap en Belgique.

Les grands manques soulevés par le BDF sont les suivants :

  • Pas de réelle action afin de sortir les personnes handicapées de la pauvreté
  • Pas de réelle prise en compte des discriminations multiples et, notamment, des discriminations dont sont victimes les femmes et les filles handicapées
  • Peu de personnes handicapées accèdent au marché de l’emploi
  • Lenteur de la mise en accessibilité et défaut de coordination entre les différents niveaux de pouvoir
  • Absence de prise en compte des notions du « Design for All »
  • Lenteur dans la mise en œuvre d’un enseignement réellement inclusif
  • Absence de consultation structurée des personnes handicapées à chaque niveau de pouvoir constitutif de la Belgique nationale
  • Manque de conscientisation de la population en général au processus de développement durable

Réactions du BDF

Malgré le délai très court dont il disposait, le BDF a toutefois réussi à transmettre ses commentaires à l’ONU dans les temps. Ces commentaires devaient être dans un « format » très condensé car les possibilités de prise de paroles sont très limitées. Ils ont été défendus, à New York, par les représentants de l’European Disability Forum (EDF) et de l’International Disability Alliance (IDA), présents à New-York du 10 au 19 juillet 2017.

 

Le Belgian Disability Forum asbl (BDF) a également transmis ses commentaires au Premier Ministre, en lui communiquant en même temps l’analyse détaillée sur laquelle il s’est appuyé pour rédiger ses commentaires.

 
 

Garantir l’implication des organisations représentatives des personnes handicapées

Le BDF souhaite être impliqué de manière plus efficace dans le travail de développement de l’action belge en matière de développement durable durant la période 2017-2030. Il fera les efforts nécessaires pour que les personnes handicapées vivant en Belgique ne soient plus laissée sur le côté …