aller au contenu
Belgian Disability Forum

Le BDF en action - août 2017

Le 22 août, dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de l’UNCRPD, Gisèle Marlière, Pierre Gyselinck, Daniel Tresegnie, Olivier Magritte et Véronique Duchenne ont reçu Elodie Blogie, journaliste du journal Le Soir. La rencontre, qui a duré plus de 3 heures, a permis de passer en revue un grand nombre de situations de vie des personnes handicapées tout au long de leurs parcours de vie et d’épingler les obstacles quotidiens au développement de la vie autonome et de leur participation à la vie de tous les jours.

Un article complet et clair a été publié a été publié par le journal Le Soir le 23 août.

Voir pour plus d’information : http://bdf.belgium.be/fr/th%C3%A9matiques/evaluation-%C3%A0-mi-parcours.html

Le 22 août dernier fut aussi l’occasion d’une rencontre entre le Cabinet Decroo et l’administration fédérale FEDICT, d’une part et une délégation du BDF (composée de Gisèle Marlière, Pierre Gyselinck, Ronald Vrydag, Thomas Dabeux, Daniel Tresegnie, Olivier Magritte et Véronique Duchenne), d’autre part. A l’ordre du jour de cette réunion figurait principalement la mise en œuvre par la Belgique de la directive 2016/2102 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 26 octobre 2016 relative à l'accessibilité des sites internet et des applications mobiles des organismes du secteur public, entrée en vigueur le 22 décembre 2016. Le Cabinet et l’administration ont été sensibilisés à l’importance de la directive par rapport à des administrations qui de plus en plus développent un environnement digital, que ce soient pour la diffusion d’informations, l’introduction d’une demande, l’introduction d’une plainte, etc. Actuellement, la majorité des sites et applications des administrations dans les entités fédérale et fédérées ne sont pas accessibles aux personnes handicapées qui donc, sont exclues des services proposés et pire, sont privées de l’accès à certaines reconnaissances de droits. Le Cabinet et l’administration se sont engagés à rendre les sites fédéraux accessibles au plus grand nombre. Le Cabinet veillera aussi à une sensibilisation des ministres compétents des entités fédérées afin qu’une mise en œuvre complète et rapide soit également assurée à l’ensemble de la Belgique. Le BDF s’est engagé pour sa part à identifier les besoins concrets des personnes handicapées, quelles que soient leurs déficiences.

Voir pour le contenu et la portée de la directive: http://bdf.belgium.be/fr/newsletter/accessibilit%C3%A9-des-sites-publics-am%C3%A9lior%C3%A9e.html

Le 31 août, le BDF a adressé, dans un rapport de 33 pages ses commentaires au Conseil de l’Europe dans le cadre du 11ème rapport national de l’Etat belge quant à la mise en œuvre de la Charte sociale européenne révisée, Groupe 2 : Santé, Sécurité sociale et Protection sociale, Articles 3, 11, 12, 13, 14 et 30, pour la période 2012-2015, Cycle 2017. Le BDF a veillé pour chacun des domaines qu’il a abordé à présenter factuellement la situation et à émettre les recommandations susceptibles de répondre aux besoins des personnes handicapées. Cet exercice a permis au BDF de rappeler les manquements et les attentes très fortes et urgentes dans des dossiers variés, tels que l’accès aux soins et à l’accompagnement, au lieu de vie choisi, au vote, à un niveau de vie décent, etc.

Voir pour le contenu du rapport du BDF : http://bdf.belgium.be/fr/th%C3%A9matiques/rapport-cser.html

Le 31 août, le BDF a également répondu à un questionnaire de l’EDF consacré aux barrières à l’emploi. Il a, à cette occasion, lourdement insisté sur les causes multiples qui alimentent la situation de sous-emploi des personnes handicapées en Belgique : absence de cohérence politique entre niveaux de pouvoirs, absence d’un enseignement qualifiant, préjugés et manque de responsabilisation sociale des employeurs, manque d’accessibilité de l’environnement physique et des technologies, etc.