aller au contenu
Belgian Disability Forum

Directo 19-09-2011

UNCRPD - Conférence des Etats-parties

Le BDF et le CSNPH étaient présents

 

Du 7 au 9 septembre 2011 s'est déroulée la Conférence des Etats-Parties à la Convention ONU sur les droits des personnes handicapées (UNCRPD)à New York. Le Belgian Disability Forum asbl (BDF) et le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) y étaient représentés respectivement par son Président et par sa Vice-présidente.

La Conférence des Etats-parties se réunit une fois par an. C'est l'occasion de faire le point sur l'état d'avancement des travaux de mise en œuvre de l'UNCRPD dans l'ensemble des pays qui ont ratifié ce texte fondamental pour les personnes handicapées.

 

Programme 2011

Le programme pour cette année 2011 portait sur les trois axes suivants:

  • la collaboration internationale
  • la participation à la vie politique et publique
  • l'accès au marché du travail
 

Déclaration du Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées, J.M. Delizée

Le Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées a insisté sur quatre aspects essentiels:

  • La Belgique a rendu son premier rapport sur l'implémentation de l'UNCRPD au cours du mois d'août 2011
  • Le Centre pour l'Egalité des chances et pour la Lutte contre le Racisme a été chargé du suivi de la convention en qualité de mécanisme indépendant
  • Le dialogue constant avec les organisations de la société civile est essentiel et elles sont impliquées dans le processus
  • Un travail transversal implique désormais tous les ministères dans une logique de mainstreaming

Le Secrétaire d'Etat a également pris part au panel au cours duquel il a souligné que la Belgique recherche des moyens utiles pour permettre la participation des personnes handicapées à la vie politique, y compris au niveau de l'exercice d'un mandat politique

 

Les ONG : une implication importante, l'importance d'une implication

Les organisations représentatives de personnes handicapées étaient fortement représentées lors de cette 4ème conférence des Etats-Parties. Au niveau mondial, le "monde du handicap" était représenté par l'International Disability Alliance (IDA). Au niveau européen, le European Disability Forum (EDF) était présent tandis qu'au niveau belge, le BDF et le CSNPH étaient représentés par Pierre Gyselinck et Gisèle Marlière.

La présence active de l'associatif était l'occasion de formaliser au niveau international le nécessaire dialogue entre société civile et représentants des gouvernements : de tels engagement au niveau internatinoal doivent soutenir le travail qui se développe au niveau national, régional ou local.  

Construire le dialogue  est un projet ambitieux dont les principes sont écrits dans le texte de la convention. Le réaliser concrètement passe par une présence régulière lors des événements organisés par l'ONU, la Commission européenne, le gouvernement belge, nos gouvernement régionaux, mais aussi au niveau des communes. C'est de la sorte que le mouvement des personnes handicapées crée actuellement les conditions de sa participation à la vie politique et à la vie publique.

Cette conférence était certainement une étape importante pour la réalisation concrète du slogan de l'EDF : "rien sur nous sans nous"

 

Le message passe bien

Du point de vue du BDF et du CSNPH, le message semble être bien passé : leurs représentants ont pu discuter avec Monsieur le Secrétaire d'Etat et avec les responsables de la Mission belge auprès de l'ONU de la possibilité, pour ceux-ci, d'organiser l'an prochain un événement au siège de l'ONU dans le cadre de la conférence des Etats-Parties 2012.

Le BDF s'attachera d'autant plus au suivi d'un tel projet qu'il aura lieu à quelques mois de la publication de son rapport alternatif sur la mise en œuvre de l'UNCRPD par la Belgique. Une bonne manière de s'assurer que son contenu sera bien pris en compte...

 
 .