aller au contenu
Belgian Disability Forum

BDF – Directo spécial - semaine du handicap 2017 au niveau politique européen

Commission européenne - Journées européennes des personnes handicapées - 4 et 5 décembre 2017

Cette année, les journées étaient consacrées à la reconnaissance des personnes handicapées dans l’environnement social et politique européen.

L’environnement social présente des perspectives encourageantes : le Pilier social européen et le projet de directive Accessibility Act ont été présentés comme les leviers essentiels à l’implémentation de la Convention sur les Droits des Personnes Handicapées (UNCRPD).

L’accessibilité est aussi devenue un défi prioritaire dans un nombre croissant de grandes villes. Les Acces City Awards de cette année ont récompensé les villes de Lyon et de Luxembourg qui se sont particulièrement distinguées par leur approche :

  • Holistique en intégrant les domaines de l’emploi, de l’accessibilité, du tourisme, des transports…
  • Universal design qui répond aux besoins des personnes handicapées mais aussi des personnes âgées, des enfants, …
  • Participative de tous les utilisateurs

L’environnement politique suscite beaucoup de défis car le constat est clair : les personnes handicapées n’ont, dans la vie quotidienne, pas les mêmes droits que les autres. Souvent, les Droits de l’Homme ne sont pas respectés et il y a un déficit de participation évident des personnes handicapées dans tous les domaines.

Le droit de vote est la condition première à l’exercice de l’autonomie. L’exclusion du droit de vote est stigmatisante et totalement contraire à l’article 29 de l’UNCRPD. L’interdiction de voter au motif du handicap est une atteinte grave à la liberté d’expression de tout citoyen. Le handicap n’est pas un acte pénalement punissable !

Il est hypocrite de décréter que la personne handicapée est une personne à part entière et, en même temps , ne pas lui reconnaître le droit de vote ! Les aménagements nécessaires doivent permettre à tout citoyen d’exercer concrètement son droit de vote : les barrières administratives, cognitives, informatives doivent être supprimées.

La Commission européenne s’est engagée à continuer son investissement pour soutenir l’accessibilité de l’environnement.

Le Parlement européen des personnes handicapées - 6 décembre 2017

 
 

A l’occasion du 20ième anniversaire de l’EDF, les personnes handicapées des 28 états membres de l’Union européenne ont participé massivement à une journée placée sous la signe du dialogue avec les autorités européennes concernant leurs droits de citoyens: le Parlement européen rassemblait 600 personnes handicapées et les discussions ont été l’occasion d’un véritable débat démocratique !

Le Parlement européen, par la voix de son Président, Antonio Tajani, s’est positionné très fermement en rappelant que l’engagement des parlementaires européens trouve fondamentalement sa légitimité dans la défense de la liberté de chaque citoyen. Le Parlement continuera de travailler dans le concret et sur des politiques et actions qui lèveront les obstacles environnementaux, dans les domaines du transport, des nouvelles technologies, de l’économie, de la formation… Le Vice-Président du Parlement européen s’est engagé personnellement à l’envoi d’un courrier à chaque Parlement national en faveur de la liberté de vote pour tous les citoyens, quel que soit leur handicap.

Les citoyens européens qui ont pris la parole ont tous demandé de pouvoir participer à la vie politique en insistant sur la nécessité de rendre possible le vote pour tous : juridiquement, techniquement et dans tous les pays. Ils ont aussi insisté sur l’obligation de rendre accessibles et compréhensibles tous les programmes électoraux et tous les débats politiques.

C’est Julien Postiaux, un auto-représentant qui a porté la parole du Belgian Disability Forum asbl (BDF) dans ce débat. C’était, certainement, l’un des moments fort de la journée. Merci, Julien !

 
 

L’European Disability Forum (EDF) a martelé que les personnes handicapées veulent être des citoyens à part entière. Une résolution en faveur de la participation au vote pour tous a été endossée par toutes les délégations de personnes handicapées : manifesto on European elections 2019 (uniquement en anglais – traduction en cours )

Dans le prolongement de la logique participative et inclusive, les délégations ont également adopté une résolution sur les priorités de l’EDF quant à la prochaine stratégique européenne 2020-2030 sur le handicap :

 

Une des recommandations est de déclarer 2021, année du 10ième anniversaire de la ratification de l’ UNCRPD par l’Union européenne, Année Européenne des Personnes Handicapées.

La Commission européenne a pris l’engagement de porter les priorités de l’EDF sur la table du Conseil de l’Union européenne et de poursuivre son travail en faveur d’un cadre de protection sociale des personnes handicapées et de leurs familles

“My life is a nightmare but I have a dream” : le BDF lance un appel à tous les parlements du pays pour une politique participative et inclusive des personnes handicapées

La rencontre des idées qui a pu se tenir au Parlement européen doit aussi se tenir en Belgique. A vous d’agir, Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames et Messieurs les sénateurs !

Les personnes handicapées ont des droits qui ne sont pas respectés sur le territoire de la Belgique. Combien de temps allons-nous encore attendre ? La Convention sur les droits des personnes handicapées a été ratifiée par tous les parlements mais, dans le concret, les politiques et actions sont insuffisantes pour garantir nos droits élémentaires.

Quand les personnes handicapées auront-elles le droit de participer à la vie politique, au travers des conseils d’avis et en partenariat direct avec les parlements et gouvernements ?

Mesdames et Messieurs les Parlementaires et Membres des gouvernements, la balle est dans votre camp !