aller au contenu
Belgian Disability Forum

COP26 : Le changement doit aussi prendre en compte les personnes en situation de handicap

La COP26 réunit 197 états qui ont signé la Convention-cadre des Nation unies sur le changement climatique. Cette conférence s’ouvrira le 31 octobre à Glasgow. Pour le Belgian Disability Forum asbl (BDF), la question d’un changement raisonné des priorités est une nécessité absolue. Elle influencera toutes les décisions à venir, dans tous les domaines.

Un changement raisonné tient compte de l’ensemble des interactions au niveau mondial et implique une modification de nos modes de production et de consommation : lors de chaque acte de production et de consommation, il faut se poser la question de savoir si l’on a réellement besoin du produit ou du service et si il est produit en tenant compte de l’impact que cela aura sur le climat.

La thématique de la COP26, « Changement climatique et santé » est particulièrement d’actualité. La campagne de sensibilisation « SDG et handicap » du BDF en cours reprend notamment ce thème : objectif 3, « Bonne santé et bien-être ».

Les mesures inclusives, qui tiennent compte des besoins primordiaux de tous les citoyens, sont nécessaire. Le BDF accorde une grande attention aux modalités de mise en œuvre du plan de relance européen par notre pays. Le BDF soutient d’ailleurs pleinement les demandes du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH).

Si des bâtiments doivent être adaptés, les travaux doivent inclure la mise en accessibilité pour toutes et tous.

Si de nouveaux appareils ou logiciels de vente ou d’information doivent être mis en service, ils doivent être adaptés pour une utilisation par toutes et tous.

Si de nouveaux distributeurs de billets de banque doivent être installés, ils doivent être faciles d’utilisation, accessibles, en nombre suffisant et situés à proximité des lieux de vie de toutes et tous.

Si les déplacements doivent être basés prioritairement sur les réseaux de transports en commun, ceux-ci doivent être entièrement accessibles pour toutes et tous, sans réservation préalable.

Rien sur nous sans nous